8 GAILLET GRATTERON(2)Succédané de café Succédané de café

Akènes de gaillet gratteron

1- Collecter les graines de gaillet gratteron.
Les laisser sécher pendant 2 à 3 heures avant de les torréfier.
2- Torréfier les graines doucement dans une poêle sèche et moyennement chaude
3- Moudre les graines torréfiées pour obtenir une consistance similaire à du café moulu.
4- Mettre une quantité similaire à ce que vous utilisez habituellement dans votre machine à café !
Ou bien laisser infuser 10 minutes dans l’eau chaude, puis filtrer
5- Déguster


Deux autres alternatives faciles à réaliser :
le café de racines de pissenlit
Pour le réussir, vous devez :
1- Déterrer 10 à 20 racines de pissenlit de 20 cm environ, lorsque le sol est humide. (Le début du printemps ou à la fin de l’automne sont les meilleures périodes pour les ramasser.)
2-
Laver les racines et les entreposer dans un endroit chaud et sec pendant 2 jours.
3-
Couper les racines en morceaux de 2 cm et les place au four à 200 °C.
Les laisser torréfier pendant 1 heure, jusqu’à ce qu’elles brunissent.
Penser à les tourner-les pendant la cuisson pour qu’elles soient uniformes.
4-Lorsqu’elles ont refroidi, les moudre au mortier ou au moulin à café.

Si vous le souhaitez, vous pouvez remplacer les racines de pissenlit par celles de chicorée, bardane, carotte, panais, betterave rouge ou salsifis.

le café de noyau de datte
Une fois réduit en poudre et trempé dans l’eau, il dégage un délicieux arôme boisé, plus subtil que celui du café.
1- Nettoyer soigneusement les noyaux pour enlever les fils blancs.
2- Les chauffer au four à 50 °C pendant 30 minutes.
3- Torréfier les noyaux à la poêle pendant 30 minutesen ne cessant jamais de remuer.
4- Laisser refroidir 1 heure avant de moudre les noyaux au moulin à café.
5- Mettre 1 cuillerée à soupe de poudre dans une tasse et diluer avec 200 à 250 ml d’eau.
6- Filtrer et boire.

On compte de nombreuses plantes avec lesquelles on peut élaborer du succédané de café :
Les racines de dahlia, pissenlit, chicorée à café, grande bardane, petite bardane, carotte, panais, betterave rouge, salsifis
Les tubercules de topinambour
Les rhizomes de chiendent, de roseau
les graines de gaillet-gratteron (dit aussi caille-lait), lupin blanc, lupin jaune, orge, coton, chanvre, lin, astragale, épeautre, asperge, chrysanthème
Les fruits du châtaignier, tilleul, figuier, hêtre
Les gousses de caroube
Les cônes de genévrier
Les glands de chêne
Les noyaux de cerise, pruneau, abricot, dattes
les graines de gombo (qui donnent un café que les Amérindiens nomment nescafé)
les graines de pois chiches, de soja
le froment, le seigle
les pépins de concombre
l’iris des marais
les herbes Ayurvédiques Ashwagandha, Shatavari, et Brahmi.